vendredi 6 avril 2018

Il y a longtemps...

Tant de choses sont arrivées depuis que j'ai écrit ici la dernière fois. Tout d'abord, j'ai subi une opération mineure à l'automne 2016, une opération pour laquelle je devais manquer le travail une ou deux semaines... Personne ne sait ce qui s'est passé pendant l'opération, mais à partir de là, ma vie a basculé. 

Après avoir vu plusieurs médecins, passé des tonnes de tests, pas tous des plus agréables, je sais maintenant que je souffre de migraines vestibulaires. En gros, dès que je me déplace, j'ai des étourdissements. Dès que je dois me concentrer pendant plus de 15 ou 20 minutes, ma tête ne répond plus. C'est sans compter les terribles maux de tête, les nausées, la sensibilité à la lumière et aux bruits et j'en passe. Quand je parle, je mélange les mots ou je cherche carrément mes mots. Je sais ce que je veux dire, mais je n'arrive pas à trouver les bons mots. Il sont là, dans mon cerveau, mais je ne les trouve pas. 

En attendant qu'on trouve les bons médicaments, je me repose et je fais des activités calmes. Je passe mes journées en tête à tête avec ma chatte et ma chienne (qui se détestent en plus!) J'ai tellement hâte d'aller mieux. Le temps est long. Je m'ennuie de mes élèves et de tous les lecteurs que je rencontrais dans les écoles et les salons du livre. Je pense souvent à eux (à vous!)

Il y a peu de temps, j'ai publié un livre chez Hurtubise, Parce que je ne peux pas aller au bal avec Shawn Mendes. J'ai fini d'écrire ce livre une semaine avant de me faire opérer à l'automne 2016. Comme c'est un roman qui porte sur le bal des finissants, ma maison d'édition voulait qu'il sorte en librairie au printemps (peu de temps avant les vrais bals!), mais elle n'avait pas de place dans son calendrier au début de l'année 2017, voilà pourquoi il est sorti seulement cette année. 



C'est un roman que je voulais écrire depuis longtemps, mais je ne savais pas quelle forme lui donner. Quand je l'ai écrit, je n'avais pas de plan. C'est la première fois que je fonctionnais ainsi depuis... je ne sais même plus quand! D'habitude, j'ai toujours un plan, pas toujours très précis, mais je sais toujours à peu près où je m'en vais. Cette fois-ci, je me suis lancée dans le vide et ça a donné ce roman-ci. Je suis très fière du résultat. Je suis sûre que vous aimerez beaucoup le personnage de Sofia. Même si son prénom ressemble au mien, nous avons très peu de points en commun. 

Bon, il m'aura fallu deux jours pour vous écrire ce court message alors que dans mon ancienne vie, il m'aurait fallu 20 minutes! 

En attendant que je retrouve toute la ma tête, je vous dis à très bientôt! XXX